Connexion
En ligne
Nous avons 1300 invités et 1 membre en ligne
Derniers ajouts
Accueil

PostHeaderIcon La réincarnation, mythe ou réalité

( 13 votes )

Année: 2005

Durée: 2 H 03' 19''

Voici une conférence tout à fait exceptionnelle sur la question fondamentale de la réincarnation. L'orateur, Jean-François Buisson, un authentique philosophe, est  directeur de l’école de philosophie à la manière classique Nouvelle Acropole à Lausanne (Suisse). Sa présentation, très riche, examine la problématique de la réincarnation tant sur le plan historique que philosophique, et initiatique, suscitant ainsi de nombreuses réflexions et prises de conscience.

La réincarnation occupe une position centrale dans les différentes traditions spirituelles du monde, à l’exception des trois religions du livre, bien que, explique Jean-François Buisson, on en trouve des traces aussi bien dans la religion chrétienne que dans l’islam ou le judaïsme. Présente dans les nombreuses sectes des premiers temps du christianisme, la réincarnation sera expurgée du dogme chrétien lors du concile de Constantinople en 553.

Pour aborder la réincarnation, il s’agit de comprendre la distinction entre l’être et l’existence, plus généralement entre l’idée de - d’une chose par exemple - et la matérialisation de cette idée, la chose elle-même. Comme le développe le philosophe, à l'instar de ''l'idée de'' et de la chose qui la matérialise, l’Etre, par définition, est, il ne change pas. Ce qui change par contre en permanence, c’est ce qui existe, l’incarnation de l’Etre. Et de poursuivre sur cette Loi de la nature à laquelle tout ce qui existe est soumis: la loi de la cyclicité. Comme l’explique Jean-François Buisson, la vie n’a pas son contraire: la vie se projette alternativement de deux manières, sous forme de vie-existence et sous cette forme non manifestée que l’on appelle la mort.

Le conférencier aborde le processus de désincarnation, tel qu’il est décrit dans différentes traditions, ainsi que la raison pour laquelle il vaut mieux quitter ce monde avec des bagages pas trop pesants. Comme le décrit Jean-François Buisson, ceux qui l’atteignent construisent leur Devachan (demeure des dieux en sanskrit, paradis) en fonction des idéaux qu’ils ont développés ici bas. Une vision très joyeuse et inspirante de la mort, qui justifie d'ailleurs pourquoi les Anciens attachaient tant d’importance à la préparation de l’après-vie !

Pour comprendre certains passages de la conférence qui se réfèrent à un schéma dessiné au tableau noir, il est utile d’avoir sous les yeux une représentation de la constitution septenaire - les sept corps qui composent l’être humain.

Ecouter également Un neurochirurgien transformé par sa NDE, Anita Moorjani, une NDE qui bouleverse notre conception de la réalité, L'Eglise a-t-elle occulté le véritable enseignement du Christ ?, Symboles et archétypes, les 12 travaux d’Hercule, La fin des temps modernes, l’avènement d’un nouveau Moyen Age, Incarnation et réincarnation, avec Alexis Ambre, Nicole Dron - ce qu'elle a appris de sa NDE

{enclose La_reincarnation_mythe_ou_realite.mp3}
AddThis Social Bookmark Button
Téléchar.:
Télécharger ce fichier (La_reincarnation_mythe_ou_realite.mp3)57809 Kb

Mis à jour ( Jeudi, 16 Mai 2013 11:32 )

 

PostHeaderIcon Répudier la dette, est-ce une solution ?

( 4 votes )

Année: 2013

Durée: 1 H 05' 43''

Jean-Luc Mélanchon propose de manière péremptoire de s’asseoir sur la dette (de la France). Mais cette stratégie  est-elle réellement envisageable ? Cette question fait l’objet du débat de l’émission C dans l’air du 8 mai 2013 proposée dans cet enregistrement. En raison de la qualité des interventions, celui-ci constitue une belle leçon d'économie politique.

Cela semble contre intuitif, mais un Etat, contrairement à un individu, peut envisager de reporter indéfiniment le paiement de ses dettes, dans la mesure où la durée de vie de l’Etat n’est pas limitée à priori. Ainsi, tant que l’Etat est en mesure d'en servir les intérêts, il peut sans problème émettre de nouveaux emprunts pour rembourser ceux qui arrivent à échéance.

Il va de soi que plus la dette est élevée, plus la charge des intérêts pèse sur le budget de l’Etat. C’est le cas en France où les intérêts de la dette représentent le premier poste du budget public, ce, en dépit du fait que le taux d’intérêt demandé par les marchés au plus bas.

Si l’endettement augmente chaque année, comme c’est le cas de la France depuis plus de 30 ans, il arrive nécessairement un jour où les marchés perdent confiance et commencent à exiger un taux d’intérêt plus élevés pour compenser le risque de défaut accru. Ou alors, pour différentes raisons - retour de l’inflation, retournement conjoncturel - les taux remontent et étranglent le pays surendetté.

Lorsqu’un pays décide de ne pas rembourser sa dette - fait défaut - les marchés cessent de lui prêter de l’argent pendant plusieurs années. Pour la France, dont le déficit public est de l’ordre de 4 % par an, financé par l’emprunt, cela impliquerait de facto une réduction immédiate des dépenses publiques de 4 %, un choc extrêmement brutal sachant que la dépense publique en France représente 56 % du PIB !

“S’asseoir sur la dette” implique de sortir de l’euro et de dévaluer, massivement, ce qui n’est pas indolore en raison du renchérissement du prix des importations (carburants notamment) que cela entraîne. En principe, une dévaluation stimule les exportations, crée de l’emploi. Oui, mais pour autant

  1. que la conjoncture des marchés d’exportation soit bonne
  2. que les produits exportés soient concurrentiels en terme de qualité (les voitures allemandes sont chères, mais se vendent sans problème, au contraire des produits correspondants de milieu de gamme ...)
  3. que les pays “victimes” de la dévaluation compétitive n’érigent pas de barrières douanières ou ne dévaluent pas à leur tour.

L’histoire économique montre que la dévaluation fonctionne, parfois ...

Pour compliquer encore l’équation des finances françaises, toute réduction de la dépense publique a un effet multiplicateur récessif sur l’économie nationale - réduction de la croissance, augmentation du taux de chômage, ce qui se comprend puisque, encore une fois, plus d’un euro sur deux est généré par l’Etat. Une considération qui est invoquée depuis moult années pour différer inlassablement l’assainissement des comptes de l’Hexagone !

Alors la France est-elle un cas à part en Europe, elle qui n’a pas encore réduit sérieusement sa dépense publique, par rapport au Portugal, à l’Espagne, à l’Italie, à la Grèce, à l’Irlande, les pays qui ont empoigné la rigueur à bras le corps ? N’oublions pas que la France constitue, avec l’Allemagne, un des deux piliers de l’Europe …

Invités: Philippe Dessertine, économiste, Agnès Bénassy-Quéré, économiste, Bernard Maris, économiste, Philippe Frémeaux, journaliste économique.

Source: C dans l'air du 8 mai 2013 - Peut-on « s'asseoir » sur la dette ?

Ecouter également France, les années de vaches maigres se précisent, Puiser dans l'épargne privée pour rembourser la dette publique, La quadrature de l'euro, France dans 6 mois - la dictature ou l'insurrection ?

{enclose Repudier_la_dette_est-elle_une_solution.mp3}
AddThis Social Bookmark Button
Téléchar.:
Télécharger ce fichier (Repudier_la_dette_est-elle_une_solution.mp3)31263 Kb

Mis à jour ( Samedi, 11 Mai 2013 22:16 )

 

PostHeaderIcon Remercier en permanence pour transformer sa vie

( 12 votes )

Année: 2012

Durée: 1 H 16' 57''

Y a-t-il une autre manière de réagir à l’égard des caprices de la météo, des aléas de la circulation ou d’un ordinateur récalcitrant que par la plainte ou le courroux ? Cet enregistrement nous donne une clef précieuse pour changer d’état de conscience: il nous montre comment utiliser le mot merci pour inverser notre perception négative de la “réalité”.

Les moniales Dao Nghiem et Yac Nihm s’expriment en alternance durant cette rencontre publique à la Grande Pagode du bois de Vincenne consacrée aux enseignements du Maître bouddhiste Thich Nhat Hahn. Elles expliquent comment utiliser diverses situations de la vie quotidienne pour reprendre contact avec le moment présent.

En raison des contraintes du quotidien, beaucoup de personnes n’ont pas la possibilité de dégager du temps pour méditer. D’où l’intérêt de la technique de méditation flash décrite ici.

Une seule écoute peut suffire pour comprendre et intégrer le message proposé par cet enregistrement. Un contrepoint bienvenu et apaisant dans la vie échevelée de l’homme stressé ...

Source: YouTube - Pleine conscience et méditation, par la Soeur Dao Nghiem (Village des Pruniers)

Ecouter également Méditation - vers la pleine conscience, Matthieu Ricard nous parle de la méditation, Trouver l'équilibre entre la forme et le sans forme

{enclose Remercier_en_permanence_pr_transf_sa_vie.mp3}
AddThis Social Bookmark Button
Téléchar.:
Télécharger ce fichier (Remercier_en_permanence_pr_transf_sa_vie.mp3)36064 Kb

Mis à jour ( Mercredi, 01 Mai 2013 13:24 )

 

PostHeaderIcon 4 minutes pour vaincre la procrastination

( 14 votes )

Année: 2009

Durée: 8' 19''

Voici une courte bande son qui peut avoir un impact important dans la vie quotidienne. Comme l’explique le psychothérapeute Benjamin Lubszynski, la procrastination ne dénote pas un manque de volonté ou un manque de courage. Elle frappe tout particulièrement des personnes intelligentes et actives, desservies ici par leur soif d’entreprendre qui les pousse à reporter constamment les tâches peu motivantes.

En quelques mots, Benjamin Lubszynski décortique les mécanismes de la procrastination. Il explique la démarche et la technique pour vaincre cette habitude source de stress et de mésestime de soi. Le plus étonnant, c’est que le simple fait de prendre conscience de ce problème aide à le faire disparaître.

Note du webmaster: plusconscient.net ne s’implique dans aucune relation de nature pécuniaire. Le numéro de téléphone en fin d’enregistrement a été conservé par correction envers l'auteur de la présentation.

Source: Video Dailymotion . Procrastination: symptômes et solutions

Ecouter également L'hypnose, un outil efficace

{enclose 4_min_pr_vaincre_procrastination.mp3}
AddThis Social Bookmark Button
Téléchar.:
Télécharger ce fichier (4_min_pr_vaincre_procrastination.mp3)3904 Kb

Mis à jour ( Mercredi, 17 Avril 2013 21:32 )

 

PostHeaderIcon Faut-il faire le deuil du pic pétrolier ?

( 4 votes )

Année: 2013

Durée: 39'

En raison du développement exponentiel de l’exploitation du pétrole de schiste par facturation hydraulique sur leur territoire, les Etats-Unis se dirigent vers l’indépendance énergétique à l’horizon 2020. L’extraction du gaz de schiste à l’aide de la même technologie a déjà causé l'effondrement de son prix dans ce pays. Cet enregistrement rassemble deux spécialistes du secteur pétrolier et un économiste autour de la question: la théorie du pic pétrolier est-elle encore valide, et comment le “renouveau” du pétrole abondant s’inscrit-il en regard du réchauffement climatique.

Cependant, plusieurs caractéristiques du pétrole de schiste rendent les prévisions de production incertaines: les puits exploités par fracturation produisent beaucoup la première année, puis les quantités extraites diminuent rapidement. Cela oblige les compagnies à ouvrir sans cesse de nouveaux puits pour maintenir le niveau de production. La fracturation utilise beaucoup d’eau et de sable, éléments dont la disponibilité peut poser problème à terme. Les très nombreux produits chimiques utilisés pour fracturer la roche mère rendent les déchets produits hautement problématiques. Enfin, tant qu’une fracturation n’a pas été effectuée, il est impossible de déterminer à l’avance le potentiel d’un forage.

Le bilan carbone des pétroles de schiste - certes difficile à chiffrer précisément - est mauvais. Toutefois, dans un monde incapable de se désintoxiquer des énergies fossiles, ce bilan reste meilleur que celui du charbon, la source d’énergie qui se développe le plus rapidement aujourd’hui. Une chose paraît certaine, c'est que la vision désabusée de Bertrand Méheust ne cesse de se confirmer ...

Source: France Culture, Du grain à moudre - Pétrole : quand y en a plus, y en a encore ?

Invités: Jean-Marie Chevalier, économiste, Matthieu Auzanneau, journaliste spécialiste des questions pétrolières, Jean-Louis Schilansky, président de l'UFIP (Union Française des Industries Pétrolières).

Ecouter également Après la plaie du nucléaire, la catastrophe du gaz de schiste !, En 2030, le monde fonctionnera ... au charbon !, Le biogaz, une énergie miracle !, Trop de pétrole ! Energie fossile et réchauffement climatique, L’énergie, fondement de notre société

A visiter: le blog de Matthieu Auzanneau

A lire: un article édifiant de Benoît Thévard sur la bulle des gaz et pétrole de schiste

{enclose Faut-il_faire_le_deuil_du_pic_petrolier.mp3}
AddThis Social Bookmark Button
Téléchar.:
Télécharger ce fichier (Faut-il_faire_le_deuil_du_pic_petrolier.mp3)18369 Kb

Mis à jour ( Lundi, 06 Mai 2013 13:54 )

 

PostHeaderIcon Trouver l'équilibre entre la forme et le sans forme

( 6 votes )

Année: 2005

Durée: 3 H 57' 17''

Cet enregistrement contient l’intégralité d’un séminaire donné par Eckhart Tolle dans la communauté spirituelle de Findhorn en Ecosse. Les thèmes constitutifs de l’enseignement du philosophe sont exposés de la manière caustique - mais édifiante - que le maître de sagesse utilise pour éveiller ses auditeurs.

Qu’est-ce qui constitue mon identité ? Celle-ci est-elle vraiment construite par l’accumulation des expériences du passé et par mes attentes à l’égard du futur ou ne sont-ce là que formes, par définition impermanantes, qui nous maintiennent prisonniers de l’illusion d’une réalité ?

Comment mettre à bas les murs de la prison du mental compulsif pour enfin accéder à la quiétude ? En se liant au moment présent et en l’acceptant telle qu’il est, explique Eckhart Tolle, une pratique qui  ouvre a voie à la prise de conscience de notre nature essentielle et sacrée.

Comme toutes les causeries d’Eckhart Tolle, celle-ci peut être écoutée un grand nombre de fois sans qu’il soit possible d’épuiser le questionnement intime qu’elle fait naître en nous.

Source: Eckhart Tolle - Retraite à Findhorn [partie 1], Eckhart Tolle - Retraite à Findhorn [partie 2]

En écoute directe, l'enregistrement est proposé en deux parties. En téléchargement, le premier fichier contient la totalité de la bande son; suivent les parties un et deux ...

1ère partie
2ème partie

 

Ecouter également Remercier en permanence pour transformer sa vie, Eckhart Tolle - La transformation de la conscience, Le pouvoir du moment présent, Rudolf Steiner - donner accès au monde invisible, Méditation - vers la pleine conscience, La puissance de la pensée

{enclose equilibre_entre_forme_et_sans_forme.mp3}
AddThis Social Bookmark Button
Téléchar.:
Télécharger ce fichier (equilibre_entre_forme_et_sans_forme.mp3)111230 Kb
Télécharger ce fichier (1-equilibre_entre_forme_et_sans_forme.mp3)55395 Kb
Télécharger ce fichier (2-equilibre_entre_forme_et_sans_forme.mp3)54012 Kb

Mis à jour ( Mercredi, 24 Avril 2013 14:42 )

 

PostHeaderIcon Puiser dans l'épargne privée pour rembourser la dette publique

( 5 votes )

Année: 2013

Durée: 38' 46''

Cet enregistrement contient un entretien entre l’actuaire Olivier Berruyer et le gestionnaire de portefeuille Olivier Delamarche, tous deux réputés pour ne pas faire dans la langue de bois. Sujet de la discussion: la dette publique et son remboursement par une ponction sur l'épargne.

Olivier Berruyer donne le ton: "On a 1800 milliards de dette publique. Si on s’imagine que ça ne va rien coûter à personne dans les 5 à 10 ans qui viennent, c’est du niveau Père Noël … Evidemment que ça va coûter. Evidemment qu’il y aura sans doute 1200 à 1500 milliards d’épargne privée qui vont disparaître dans cette période-là … La question, c’est comment ? Est-ce que c’est des impôts, des prélèvements, des taxes, du défaut, de l’hyperinflation ? La seule question est là (…) J’ai tendance à penser qu’il se passera exactement ce qui s’est passé à Chypre, parce que politiquement, c’est ce qu’il y a de moins douloureux".

Est-il vraiment choquant que la dette soit en partie payée par les générations qui ont d’une manière ou d’une autre bénéficié de la consommation à crédit et de tous les excès, économiques, énergétiques, environnementaux ? Ou les charges doivent-elles être reportées sur les générations futures ? Ce débat ne fait que commencer ...

Source: Video Dailymotion: Olivier Berruyer et Olivier Delamarche - Qui va payer la crise ?

Ecouter également Votre épargne en danger.mp3, Le bitcoin, or numérique, Echanges sur l’euro, l’Europe, la morale …, Répudier la dette, est-ce une solution ?, France, les années de vaches maigres se précisent, France dans 6 mois - la dictature ou l'insurrection ?, Le cancer de la finance, Olivier Delamarche sur la crise qui couve ...

{enclose Puiser_dans_l_epargne_privee.mp3}
AddThis Social Bookmark Button
Téléchar.:
Télécharger ce fichier (Puiser_dans_l_epargne_privee.mp3)18173 Kb

Mis à jour ( Samedi, 05 Avril 2014 21:35 )

 

<< Début < Préc 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

page n°10 sur 63

FACEBOOK like
Recherche
Mots-clés
Joomla extensions by Siteground Hosting