Accueil Géopolitique & mondialisation Français Futur crash de l'économie mondiale. Celente aura-t-il une nouvelle fois raison ?

PostHeaderIcon Futur crash de l'économie mondiale. Celente aura-t-il une nouvelle fois raison ?

( 14 votes )

Année: 2009

Durée: 22' 57''

Gerald Celente est un des rares économistes, avec Peter Schiff et Nouriel Roubini, à avoir annoncé la crise des subprimes, après avoir prévu le crash boursier de 1987 et la chute de l'Union Soviétique. Dans cette interview, réalisée par Pierre Jovanovic le 22 juillet 2009, il tient des propos sans complaisance à l'égard de l'Amérique et dépeint la dure réalité: les Etats-Unis sont endettés à hauteur de 546000 $ par famille. Jamais une telle somme ne sera remboursée. Ce pays, avec 5 % de la population globale, consomme 25 % de l'énergie mondiale et pèse 3000 milliards de $ en termes d'importations. Si les ménages américains cessent de consommer, l'économie mondiale sera considérablement affectée. La confiance dans le dollar est grandement menacée. Si l'or (cours juillet 2009: 930 $/oz) s'apprécie à son juste prix, les agents économiques chercheront à se débarrasser d'une devise dont la valeur est fictive, ce qui provoquera un cataclysme.

Celente se montre très critique envers son pays, multipliant les vérités qui dérangent. Il n'épargne pas non plus l'administration Obama. Selon lui, les pays européens sont mieux armés pour faire face à la crise du fait qu'ils disposent d'un filet social efficace. Celente nous exhorte à ne pas le démanteler. Il recommande également aux Européens de tourner le dos à la mondialisation, une farce selon lui. Enfin, Gerald Celente donne quelques pistes pour protéger son patrimoine face à l'Armagedon économique qu'il prédit ... Une interview explosive,c'est le moins qu'on puisse dire. A la mesure de la déliquescence de l'ex-première puissance mondiale ?

Source: Radio Ici & Maintenant

Ecouter également Peter Schiff, la crise fiscale en marche aux Etats-Unis, La crise de 2010 plus grave que la crise de 2008 ?, Après la crise financière, la guerre civile ?, Emmanuel Todd, la décomposition du système américain, Ignacio Ramonet - le crash parfait, Vers un 4ème choc pétrolier

A voir: interview en anglais de Peter Schiff, reportage du 27 novembre 2009 sur le défaut de paiement de Dubaï, le site du thinktank GEAB, qui corrobore les prévisions de Gerald Celente, le documentaire "L'argent Dette II", le docufiction "La France en faillite"

A lire: 2010 Reprise... de la crise sur le site de MoneyWeek, 2010 – Le monde s’écroule ?, La Ruée vers l’or du 21° siècle, L’École économique autrichienne

{enclose Celente_crash_de_l_economie_mondiale.mp3}
AddThis Social Bookmark Button
Rétrolien(0)
Commentaires (1)Add Comment
citoyen du monde
citoyen du monde
jeudi 26 novembre 2009
81.57.24.164
Avis : -1
Etat de l'économie, environnement et social dans le monde

J’ai bien aimé cette vidéo / audio. C’est ce que disait le directeur du magazine « Mieux Vivre Votre Argent », en expliquant quand allant a contre courant, il avait perdu des lecteur ; avant de les voir revenir maintenant en flèche.

Concernant les Etats-Unis : Ce n’est pas tant Obama, que le système américain qui est en cause. Obama n’est pas un révolutionnaire, mais un réformateur qui doit faire face aux obstacles de la mentalité américaine, le lobbying des conservateurs et le sénat. D’où la lenteur dans les réformes. C’est cela aussi blocage avec la relation que peuvent avoir les dirigeants américains face à Copenhague.

Le risque a mes yeux et l’endettement croissant des états (création d’une bulle), la crise qui perdure malgré les mesures de relance. La crise est-elle finie ? Pour Marriette Darlington et Nous sommes actuellement dans une macro bulle / sphère climatique qui a détruit la couche d’ozone. Avance que l’on pourrait être sauvé par les énergies renouvelables (point de vue optimiste
Pessimiste (actuellement) : On recréait des bulles qui vont de nouveaux éclater par cycle. C’est l’avis aussi de Patrick Artus (Lire la suite : http://www.gestionprivee.banqu...907_FR.htm ) A plus long terme, plusieurs menaces persistent. Evoque le terme de « Déglobalisation «

Je vais croiser les informations que j’ai pu recueillir. Un premier concerne la question de la refonte du système financier. 2 méthodes : le sparadrap sans changer le système « défaillant » ou alors on change « radicalement » le système.

Frédéric Lordon : "Le cadre de la finance internationale doit être radicalement refondu
De plus en plus concentré, le système bancaire qui émerge de la crise est encore plus dangereux que le précédent, estime cet économiste pas comme les autres, qui explique dans la première partie de cette interview pourquoi il ne faut rien attendre du G20 ( et d'ailleurs rien n'est sorti) de Pittsburgh. Pour Frédéric Lordon, l'unique solution passe par une refonte totale de tout le cadre de la finance internationale
Frédéric Lordon a fait le choix d'une participation rare dans les médias, convaincu qu'il y a moins à gagner qu'à perdre à leur fréquentation, surtout quand on développe, comme lui, une pensée anticonformiste et très structurée contre la déréglementation financière. A la veille d'un nouveau sommet du G20 dont il n'attend rien, cet économiste, directeur de recherche au CNRS, estime que les principaux dirigeants n'ont pas pris la mesure du cataclysme financier de 2008 et qu'il n'est plus temps d'aménager le cadre du capitalisme mais d'en changer. Radical et argumenté.

À lire : http://www.telerama.fr/monde/f...,47277.php
Extrait : « “On a créé des mastodontes de la finance encore plus ‘déspécialisés’ qu'auparavant, véritables foyers de risque systémique ambulants » « “La finance a acquis ce formidable pouvoir
d'écrire ses propres règles du jeu. »
[/b

Ecrivez un commentaire

busy
Téléchar.:
Télécharger ce fichier (Celente_crash_de_l_economie_mondiale.mp3)8076 Kb

Mis à jour ( Samedi, 09 Octobre 2010 16:03 )

FACEBOOK like
Recherche
Mots-clés