Accueil Géopolitique & mondialisation

PostHeaderIcon Paul Jorion: le capitalisme est moribond !

( 14 votes )

Année: 2011

Durée: 49' 30''

Dans cet enregistrement disponible en accès libre ici, l'anthropologue et sociologue Paul Jorion exprime sans édulcorant sa vision de ce vers quoi la crise nous conduit: la fin du système économique capitaliste. Le diagnostic de Paul Jorion est limpide: la crise est l'aboutissement d'un système économique qui a attisé la concentration de la richesse et des revenus dans les mains d'une minorité. Ces capitaux se détournent de l'économie réelle et alimentent les bulles spéculatives. Afin de permettre à la masse des non privilégiés de continuer à consommer, pour faire tourner le moteur de la croissance, la finance a créé le tsunami de dettes qui menace d'engloutir l'économie mondiale.

Paul Jorion ne propose pas de solution ni n'esquisse à quoi pourrait ressembler le système économique - mais celui-ci sera-t-il économique - qui émergera à la suite de l'effondrement. Les économistes et les dirigeants sont sous l'emprise du "catéchisme" économique dominant duquel aucune solution durable ne peut sortir. Paul Jorion insiste sur la nécessité de mettre en place des structures qui permettront aux banquiers de faire des choix vertueux, alors qu'aujourd'hui, le marché - la concurrence - s'empresse de punir toute décision qui va dans le bon sens. Une considération qui s'applique à tous les agents économiques !

Paul Jorion plaide pour un retour à un plus grand partage de la richesse, afin que celle-ci puisse s'investir dans des activités productives. Celles-ci doivent toutefois cesser de créer de la richesse en transformant la planète en poubelle !

En sus, une courte intervention - véritable cours accéléré d'économie politique (12' 16'') - de l'économiste et financier français Charles Gave le 6 décembre 2011. La démonstration de Charles Gave renforce sans détours les propos de Paul Jorion.

Source: YouTube - La crise, les experts, Charles Gave, 6 décembre 2011

Ecouter également Notre dépendance absolue envers le système bancaire, Société de la connaissance - société de la conscience, Fin de l'euro, ce que cela implique, Euro, le pied du mur approche, Débat homérique, l'EUROSION s'accélère !, La quadrature de l'euro

{enclose Paul_Jorion_le_capitalisme_est_moribond.mp3}
{enclose La_crise_les_experts_Charles_Gave.mp3}
AddThis Social Bookmark Button
Téléchar.:
Télécharger ce fichier (La_crise_les_experts_Charles_Gave.mp3)5815 Kb
Télécharger ce fichier (Paul_Jorion_le_capitalisme_est_moribond.mp3)23210 Kb

Mis à jour ( Vendredi, 09 Décembre 2011 19:15 )

 

PostHeaderIcon Fin de l'euro, ce que cela implique

( 5 votes )

Année: 2011

Durée: 40' 38''

Cet enregistrement disponible en libre accès ici donne la parole à deux économistes sur la question des conséquences qu'aurait un éclatement de l'euro. Désormais considérée comme une issue possible d'ici la fin de l'année, la disparition de la monnaie unique est analysée dans de nombreuses entreprises multinationales soucieuses de se préparer à cette éventualité. Comme l'explique le professeur Henri Sterdyniak, les mesures envisagées jusqu'ici par le couple Sarkozy/Merkel ne diffèrent pas réellement du pacte de stabilité censé aller de pair avec la monnaie commune. Or, les critères de Maastricht (moins de 3 % de déficit des budgets publics et endettement de l'Etat inférieur à 60 % du PIB) n'ont pas réussi à empêcher le surendettement des pays de la zone euro, si bien que les marchés vont probablement continuer à douter de la viabilité de la monnaie européenne.

Il semble ne pas exister de plan de sortie de l'euro, ce qui se justifie par le fait que si son abandon était envisagé par les gouvernants, cela entraînerait de facto la mise à mort de l'euro. Les intervenants s'accordent à reconnaître que le retour à des monnaies nationales aurait des effets chaotiques sur les économies européennes, lesquels dépasseraient largement les corrections positives induites par les dévaluations compétitives qui en résulteraient. Tenter une analogie avec la situation de l'Argentine qui a bénéficié il y a 10 ans de la dévaluation du pesos est hasardeux en raison d'un contexte et de structures économiques très différentes.

L'abandon de l'euro n'est donc pas une option pour l'Europe. Les dernières propositions du couple franco-allemand "résoudront"-elles la crise ou les oppositions aux euro bonds et à l'émission de monnaie par la BCE finiront-elles par tomber à mesure que le marché rendra les conditions de refinancement de la dette européene plus insupportable ? Réponse dans les prochains jours.

Participants: Henri Sterdyniak, économiste, directeur du département économie de la mondialisation de l'OFCE et professeur associé à l'université Paris IX-Dauphine et Nicolas Veron, économiste et membre du think tank européen Bruegel.

Source: France Culture, Du grain à moudre - Existe-t-il un scénario de sortie de l’euro ?

Ecouter également Notre dépendance absolue envers le système bancaire, La crise conduit au fédéralisme européen, selon Jacques Attali, Paul Jorion: le capitalisme est moribond !, Euro, le pied du mur approche, Débat homérique, l'EUROSION s'accélère !, La quadrature de l'euro

A lire: Les propositions Sarkozy/Merkel critiquées par l'économiste Elie Cohen (pdf, 6 décembre 2011)

{enclose Fin_de_l_euro_ce_que_cela_implique.mp3}
AddThis Social Bookmark Button
Téléchar.:
Télécharger ce fichier (Fin_de_l_euro_ce_que_cela_implique.mp3)19052 Kb

Mis à jour ( Jeudi, 08 Décembre 2011 22:00 )

 

PostHeaderIcon Euro, le pied du mur approche

( 4 votes )

Année: 2011

Durée: 1 H 05' 23''

Cet enregistrement disponible ici donne accès à la bande son de l'émission "C dans l'air" du 28 novembre 2011 consacrée aux menaces qui pèsent sur l'euro. Un changement d'atmosphère se perçoit: alors que quelques semaines auparavant seuls quelques économistes hors de la bien-pensance évoquaient la disparition de l'euro, cette éventualité est désormais considérée comme possible par la doxa économique, dans un horizon à très court terme.

Les institutions européennes n'ont pas été conçues pour permettre la mise en place des mesures radicales que nécessite le sauvetage de l'euro. L'Allemagne, pour des raisons inhérentes à son histoire et à sa culture, s'arc-boute sur l'indépendance de la BCE. Dans ce contexte, alors que les marchés exigent des décisions rapides pour être rassurés sur la pérennité de l'euro, l'absence de perspectives concrètes à court terme risque de provoquer l'implosion de la monnaie commune,

Depuis deux mois, on commence à assister à des liquidations de polices d'assurance-vie et des sorties de SICAV, signe que la confiance en la monnaie européenne s'effrite. Or, comme l'expliquent les économistes parties au débat, les conséquences d'un éclatement de l'euro seraient très lourdes ...

Participants: Jean-Pierre Gaillard, président d'une société de conseil, François Lenglet, journaliste économique, Dominique Reynié, politologue, Elie Cohen, économiste.

Source: C dans l'air - L'euro craque-t-il ? 28 novembre 2011

Ecouter également Notre dépendance absolue envers le système bancaire, Paul Jorion: le capitalisme est moribond !, Fin de l'euro, ce que cela implique, Débat homérique, l'EUROSION s'accélère !, La quadrature de l'euro

{enclose Euro_le_pied_du_mur_approche.mp3}
AddThis Social Bookmark Button
Téléchar.:
Télécharger ce fichier (Euro_le_pied_du_mur_approche.mp3)31141 Kb

Mis à jour ( Samedi, 03 Décembre 2011 17:48 )

 

PostHeaderIcon Création monétaire par la dette, arme de guerre

( 13 votes )

Année: 2006

Durée: 40' 57''

Cet enregistrement audio disponible en libre accès ici donne la parole à l'économiste et politicien François Asselineau, HEC Paris, ENA, inspecteur général des finances et ancien directeur de cabinet, réputé - et ostracisé - pour son franc-parler. L'éclairage que donne François Asselineau sur l'origine de la crise de l'euro - et, plus généralement, sur le surendettement des pays occidentaux - mérite qu'on lui accorde attention et réflexion.

Un rappel tout d'abord sur l'impossibilité de la monnaie européenne: une monnaie commune requiert la solidarité des pays qui l'adoptent. Or, les pays membres de la zone euro ne sont pas solidaires entre eux. François Asselineau explique ensuite le mécanisme par lequel les banques allemandes voient affluer des dépôts en euro provenant d'agents économiques de pays menacés de l'Euroland et pourquoi cela inquiète de plus en plus la Bundesbank, au point de pousser l'Allemagne à souhaiter l'éclatement de la monnaie commune.

Mais la démonstration qui suscite d'intenses réflexions est celle par laquelle François Asselineau explique l'origine de l'endettement des pays occidentaux: avant le milieu des années 70, les banques centrales étaient autorisées à financer les dépenses de l'Etat. En raison du manque de discipline du pouvoir politique, cette technique d'émission monétaire, appelée 'planche à billet', créait régulièrement de l'inflation. La stabilité de la monnaie étant un objectif unanimement reconnu depuis plusieurs décenies, il fut interdit aux banques centrales d’éponger les déficits publics, obligeant les Etats à recourir à l'emprunt pour équilibrer leurs flux financiers.

Une partie majeure de l'endettement des paya occidentaux - 85 % pour la France - résulte des charges d'intérêts de ces emprunts. Ainsi, les 5 à 7 % d'inflation annuels en moyenne ont été remplacés par une rémunération en faveur du secteur financier. Les montagnes de dettes qui obèrent les économies occidentales constituent donc dans leur plus grande proportion un gigantesque transfert de pouvoir en faveur de l'oligarchie financière. François Asselineau conclut, en se basant sur l'exemple du bradage des biens publics grecs, que lorsque les Etats européens seront acculés à la faillite, les énormes liquidités en monnaie de singe (dollars) des hedge funds et fonds de pension anglo-saxons s'abattront sur eux pour racheter à prix intéressants les sociétés et infrastructures mises en vente pour apurer les montants dus. Vu ainsi, sans aucun doute un motif d’indignation !

Ecouter également L'implosion de l'économie "créative", Débat homérique, l'EUROSION s'accélère !, François Asselineau - les Etats-Unis contrôlent-ils l'Europe ?Hervé Juvin, le renversement du monde, La quadrature de l'euro

A voir: la meilleure (courte) vidéo sur le mécanisme de création monétaire et une vidéo crédible qui contredit le calcul exposé

{enclose Crea_monetaire_par_dette_arme_de_guerre.mp3}
AddThis Social Bookmark Button
Téléchar.:
Télécharger ce fichier (Crea_monetaire_par_dette_arme_de_guerre.mp3)19670 Kb

Mis à jour ( Mardi, 06 Décembre 2011 22:02 )

 

PostHeaderIcon L'implosion de l'économie "créative"

( 9 votes )

Année: 2011

Durée: 55' 15''

Cet enregistrement disponible en libre accès ici contient une interview éclairante de Michel Drac sur le thème de la crise. Michel Drac, contrôleur de gestion en milieu industriel et essayiste, pose un regard analytique et original sur la crise qui frappe les pays occidentaux. Il établit une filiation entre les pratiques révélées par le scandale Enron aux Etats-Unis en 2001 et les politiques monétaires d'Alan Greenspan et de Ben Bernanke. Point commun: une création de valeur purement virtuelle par le biais d'artifices comptables ou financiers, avec tôt ou tard une revanche du réel sur la fiction.

Dans une seconde partie, Michel Drac décrit les calculs sous-jacents à la guerre livrée contre l'euro par la finance anglo-saxonne: attaquer l'euro contribue à prolonger la vie (ou l'agonie ?) du dollar ainsi que le fonctionnement de la place financière londonienne. Enfin, l'économiste trace un parallèle intéressant entre l'économie de l'ancienne URSS, dont le but était devenu la production pour la production, et la prédominance de la finance sur l'économie réelle. Dans les deux cas, l'économie ne vise plus à la satisfaction de besoins effectifs, mais au développement incontrôlé de l'appareil lui-même.

Source: Radio Courtoisie

Ecouter également Michel Drac, regard pénétrant sur la crise, Création monétaire par la dette, arme de guerre , Hervé Juvin, le renversement du monde, Création monétaire et endettement, La quadrature de l'euro, Emmanuel Todd, la décomposition du système américain, Les lignes de forces derrière l'intégration européenne

{enclose L_implosion_de_l_economie_creative.mp3}
AddThis Social Bookmark Button
Téléchar.:
Télécharger ce fichier (L_implosion_de_l_economie_creative.mp3)25902 Kb

Mis à jour ( Mardi, 08 Novembre 2011 13:42 )

 

PostHeaderIcon Débat homérique, l'EUROSION s'accélère !

( 5 votes )

Année: 2011

Durée: 1 H 21' 19''

Voici la bande son intégrale de l'émission "Mots croisés - Faut-il sortir de l'euro" du 19 septembre 2011, en libre accès ici. Ce débat mémorable suscite beaucoup de réactions sur Internet et dans les médias. Il donne la parole notamment aux économistes Jacques Sapir et Philippe Dessertine ainsi qu’à Marine Le Pen.

La discussion aborde en premier lieu la déclaration faite la veille par Dominique Strauss-Kahn, ancien directeur du FMI, sur la nécessité, à l'égard de la dette grecque, de "prendre ses pertes", avec des tentatives contradictoires d’expliciter la portée réelle de cette expression.

La situation de l'Europe et de la monnaie commune est extrêmement compliquée et grave. Il n'existe probablement que des mauvaises solutions, parmi lesquelles il s’agit de choisir la moins pire. Dans tous les scénarios envisagés, les coûts seront lourds pour le contribuable. La solution de la sortie de l'euro semble séduisante car elle permettrait la mise en oeuvre de parités de change représentatives des niveaux de compétitivité hétérogènes des différents pays de la zone euro. Toutefois, cette solution conduirait à une guerre des monnaies. Elle s'appliquerait en plus dans un contexte où l'ensemble de l'économie mondiale connaît des difficultés, avec une diminution des exportations et donc un impact des dévaluations compétitives réduit.

Comme le démontre Jacques Sapir, la Grèce, dont la dette est hors contrôle, constitue un puits sans fond dans lequel l'Europe déverse des crédits qui ne seront jamais remboursés en totalité. Dernière solution, un "quantitative easing" européen, à savoir l'émission de grandes quantités de monnaie par la Banque Centrale Européenne: Jacques Sapir le rappelle, cette solution contrevient à la Constitution du principal contributeur européen, l'Allemagne.

Le seul consensus qui semble émerger du débat est que la plus mauvaise solution réside dans l'absence d'une stratégie claire et courageuse, situation qui prévaut chez les leaders européens depuis le début de la crise. S’ajoutent désormais à la problématique économique les craintes d’une résurgence du risque de guerre en Europe, si le continent devait être livré sans contrôle aux affrontements des égoïsmes nationaux ...

Source: pluzz.fr, Mots croisés - Faut-il sortit de l'euro ?

Ecouter également Paul Jorion: le capitalisme est moribond !, Fin de l'euro, ce que cela implique, Euro, le pied du mur approche, Création monétaire par la dette, arme de guerre , La quadrature de l'euro, Zone euro, éclatement dans les dix-huit mois ?, Création monétaire et endettement, Le redoutable problème de l'endettement public, Hervé Juvin, le renversement du monde

A voir: l'exemple argentin: comment l'Argentine s'est sortie du surendettement dans les années 80

{enclose Debat_homerique_l_EUROSION_s_accelere.mp3}
AddThis Social Bookmark Button
Téléchar.:
Télécharger ce fichier (Debat_homerique_l_EUROSION_s_accelere.mp3)38117 Kb

Mis à jour ( Samedi, 26 Novembre 2011 12:10 )

 

PostHeaderIcon Jusqu'où l'or peut-il monter ?

( 10 votes )

Année: 2011

Durée: 31' 16''

Cet enregistrement disponible en libre accès ici donne la parole à Michel Prieur, numismate et auteur de plusieurs ouvrages historiques sur les monnaies. Le sujet de l’interview est la hausse du cours de l’or et jusque où celle-ci peut se prolonger.

L’or est un baromètre, explique Michel Prieur. Existant en quantité pratiquement invariable dans le circuit économique, l’évolution de son prix mesure non sa valeur intrinsèque, mais la variation des monnaies qui le cotent. Le prix de l’or est donc appelé à s’apprécier si les gouvernements continuent à émettre de la monnaie pour relancer l’économie ou financer leurs déficits.

L’histoire récente a montré que la détention d’or par les particuliers n’est pas exempte de risque, avec des périodes où sa possession était passible d’emprisonnement. C’est l’un des intérêts de cet enregistrement de nous faire prendre conscience qu’il existe des situations dans lesquelles les certitudes que l'on peut avoir sur la démocratie sont à reconsidérer ...

Ecouter également Création monétaire et endettement, La quadrature de l'euro, Jacques Attali: tous ruinés dans 10 ans ?, Après la crise financière, la guerre civile ?

A voir: Marc Faber : « Les monnaies les plus sûres sont l'argent et l'or », un scénario édifiant de guerre monétaire déclenchée par la Chine

{enclose Jusqu_ou_l_or_peut_il_monter.mp3}
AddThis Social Bookmark Button
Téléchar.:
Télécharger ce fichier (Jusqu_ou_l_or_peut_il_monter.mp3)14665 Kb

Mis à jour ( Jeudi, 01 Novembre 2012 22:09 )

 
Plus d'articles...
<< Début < Préc 1 2 3 4 5 6 7 8 9 Suivant > Fin >>
page n°3 sur 9
FACEBOOK like
Recherche
Mots-clés