Connexion
En ligne
Nous avons 798 invités et 2 membres en ligne
Derniers ajouts
Accueil

PostHeaderIcon Crise: l'Irlande secourue, et après ?

( 6 votes )

Année: 2010

Durée: 1 H 05' 21''

Dans cet enregistrement disponible en libre accès ici, les 4 invités de "C dans l'air" discutent des chances d'éclatement de l'euro à moyen terme. Comme le résume François Lenglet, l'euro a offert pendant 10 ans aux pays qui l'ont adopté la possibilité de se financer aux conditions les plus avantageuses du pays fort de la zone, l'Allemagne. Malheureusement, si l'Allemagne a accru sa productivité de 5 % durant cette période, d'autres pays, les PIIGS, en ont profité pour s'endetter considérablement pour se livrer à la spéculation immobilière, comme l'Irlande ou l'Espagne, ou pour s'offrir les 35 heures, comme la France. Dans le même temps, les Grecs perdaient 65 % de productivité et se livraient à l'évasion fiscale tout en maquillant leurs comptes,

François Lenglet poursuit sa démonstration: les Grecs, les Irlandais, et aussi les Portugais et les Espagnols s'imposent d'énormes sacrifices en terme de rigueur financière. Ceux-ci, toutefois, ne servent pas à réduire l'endettement de ces pays, mais sont engloutis dans le paiement des intérêts plus élevés qu'exigent les marchés financiers en compensation des risques de défaut accrus. Une amélioration de la situation des pays surendettés devient de ce fait aléatoire, posant avec de plus en plus d'acuité la question de la survie de l'euro.

Or, un éclatement de l'euro restaurerait le régime des taux de change flottants en Europe et ouvrirait la porte aux dévaluations compétitives, lesquelles redonneraient vie aux politiques protectionnistes entre Etats européens.

Dominique Reynié formule un diagnostic déjà posé par de nombreux économistes, à savoir que durant les 10 dernières années, les salaires n'augmentant plus en raison de la pression de la mondialisation, la croissance de la consommation a été financée par l'endettement.

Ce même intervenant rappelle que dans un système de changes flottants, la dévaluation d'une monnaie renchérit les importations - dont les prix de l'énergie - et revient à paupériser une partie de la population,

Sommes-nous en train d'assister au début de la démondialisation en Europe ? L'évolution géo-politique récente est-elle symptomatique d'un déplacement du pouvoir économique de l'Occident vers l'Asie et l'Amérique du Sud ? Cette excellente émission suscite nombre de questions intéressantes pour notre avenir en cette période de fin d'année propice à la dépense.

Participants: Dominique Reynié, politologue, François Lenglet, directeur de la rédaction du quotidien La Tribune, Philip Turle, journaliste à la rédaction anglaise de Radio France Internationale (RFI), Andres Pérez Correa, journaliste, correspondant à Paris du quotidien espagnol Público.

Source: C dans l'air - Crise : on s’en sort ou quoi ?, 30 novembre 2010

Ecouter également La quadrature de l'euro, Zone euro, éclatement dans les dix-huit mois ?, Faut-il sortir de la crise par la croissance ou par la rigueur ?, Le redoutable problème de l'endettement public, Création monétaire et endettement, Jacques Attali: tous ruinés dans 10 ans ?

{enclose Crise_l_Irlande_secourue_et_apres.mp3}
AddThis Social Bookmark Button
Rétrolien(0)
Commentaires (0)Add Comment
Ecrivez un commentaire

busy
Téléchar.:
Télécharger ce fichier (Crise_l_Irlande_secourue_et_apres.mp3)30639 Kb

Mis à jour ( Lundi, 13 Décembre 2010 21:00 )

FACEBOOK like
Recherche
Mots-clés