Accueil Le billet du webmaster Ce qui arrive quand le mirage de l'argent-dette s'évapore

PostHeaderIcon Ce qui arrive quand le mirage de l'argent-dette s'évapore

J'ai trouvé le commentaire, proposé tel quel, sur le blog de Loïc Abadie. Ce témoignage permet de rendre concret ce qui peut se passer si les économies occidentales continuent dans la fuite en avant endettement/consommation. Une description forte alors que la majorité de nos concitoyens dorment encore sur leur deux oreilles !

« L’un d’entre vous se pose la question de savoir ce qui se passerait si un pays se déclare en cessation de paiements. J’ai vécu à Buenos Aires la crise argentine et je peux donc vous parler de ce que les argentins ont vécu au jour le jour. Si la France ou la Grêce devait se déclarer en cessation de paiements, je pense qu’on vivrait à peu près la même chose.

D’abord le fait de fermer les banques purement et simplement et d’obliger à payer par carte de crédit et pour un montant limité à 250$ par semaine provoque une désorganisation complète de tous les circuits commerciaux. Même si votre salaire est versé vous ne pouvez pas le dépenser et vous achetez pas grand chose avec 250 pesos qui dévaluent journellement. Plus moyen d’acheter des marchandises à l’extérieur car personne n’accepte le peso. Donc, plus de transport internationnaux, plus assez d’électricité avec des coupures plusieurs fois par semaine, plus moyen de réparer les pompes à eau de la compagnie des eaux donc des quartier ne peuvent plus avoir l’eau du robinet et les pompiers font une distribution le matin et le soir avec leurs camions, des difficultés pour faire des appels téléphoniques internationnaux, plus d’électronique ni de pièces détachées pour les voitures, les ordinateurs, les télés les appareils des hôpitaux, plus de médicaments (et c’est un vrai drame pour les malades qui sont sous insuline par exemple), les hôpitaux ne peuvent plus soigner, la moitié du personnel a été licencié et le stock de médicaments n’est fourni que par l’aide d’urgence du Brésil mais de toute façon sont en quantité insuffisante ou ne sont plus livrés depuis des semaines avec les drames humains que cela suppose pour les malades du cancer, du coeur, diabétiques, porteurs du VIH, prématurés, etc…

Les services publics fonctionnent au ralenti avec des queues immenses, pas de chauffage, on vous facture les imprimés mèm pour la déclaration d’impôts, les écoles, les services sociaux, les impôts, la poste, le métro, les trains, les bus marchent comme ils peuvent. Le matériel n’est plus entretenu et des rames de métro tombent en panne entre 2 stations…

Pour la nourriture, on ne peut plus avoir que les produits locaux et quand cela suppose un transport par camion, tout se complique. Le troc revient en force: je te donne cette paire de chaussures et tu me donnes 2 kilos de farine.

Si vous vendez votre appartement, vous êtes payé en bons du trésor avec échéance à 5 ans… En attendant, il faut faire avec et trouver un vendeur qui accepte vos bons du trésor en échange de son appartement. Inutile de dire que le marché immobilier s’est écroulé.

Sans parler de la délinquence qui s’installe avec des rapts en série pour obtenir une rançon des gens qui ne sont que de simples épiciers ou des professeurs de lycée (donc il ne s’agit pas de personnes fortunées) avec assassinat de la personne enlevée dans 95% des cas.

C’est un vrai cauchemard à vivre et rien ne marche. Pour moi c’est une expérience traumatisante qui n’est pas souhaitable. »

Commentaire n°116 posté par Nathalie le 5 mai 2010 à 10h13

Le webmaster

Autres billets

AddThis Social Bookmark Button
Rétrolien(0)
Commentaires (4)Add Comment
NéoBio
NéoBio
lundi 25 octobre 2010
78.250.133.58
Avis : +0
...

et ça c'est pour un pays qui s'effondre au milieux de pays qui ne s'effondrent pas

en cas d'effondrement de néoliberalisme, je veux dire des banques mondiale à cause d'un effet domino
je pense que ce serait pire, bien pire

0
yopla
samedi 23 avril 2011
178.196.132.106
Avis : +0
vive l'alarmisme

bien sûr, fermer les banques sans prévoir le besoin de liquidités est carrément abusif -- c'était peut-être d'ailleurs une tentative volontaire pour démotiver les autres pays qui osaient remettre en question l'ordre monétaire établi.

je ne pense pas qu'un pays préparant sa sortie du fonctionnement argent-dette devrait automatiquement passer par ces étapes, bien au contraire !! si la création monétaire revient aux mains d'un état (pas trop corrompu bien sûr), il peut créer les sommes nécessaires au fonctionnement de son économie interne, lancer des programmes valorisant la production locale et l'autonomie domestique, plutôt que laisser sa population devoir recourir principalement au troc..

Je crois fermement qu'il est possible de sortir de l'argent dette sans dégâts énormes, si ce n'est un rééquilibre des richesses (plus d'extrêmement riches), mais il faut s'y préparer à l'avance, et non subir une attaque en règle des organismes financiers internationaux comme le FMI et la Banque Mondiale !!!

Je trouve d'ailleurs dommageable dans cette optique de changement que le webmaster poste ce commentaire sans tenir compte de cet aspect belliqueux qui a mis l'Argentine dans une situation plus que délicate. Une petite intro à ce billet serait-elle ajoutable ?? Merci smilies/wink.gif

webmaster_de_plusconscient
webmaster
samedi 23 avril 2011
84.227.169.179
Avis : +0
Réponse du webmaster au commentaire du 23 avril

Merci pour votre commentaire pertinent. Je ne dispose pas des connaissances historiques pour écrire l'introduction que vous suggérez. Mon intention, en reprenant le commentaire sur la crise argentine, était de permettre au lecteur de se rendre compte de manière concrète ce que peut signifier une cessation de paiement au niveau d'un Etat. Même pour moi qui dispose d'une formation en science économique, une telle situation restait abstraite avant la lecture de ce témoignage, lequel ne disserte pas de savantes théories économétriques mais de conséquences sur le quotidien des individus d'un excès d'endettement national.

J'ai bien évidemment à l'esprit la situation de certains grands paya européens dont la situation financière continue à se péjorer !

Le webmaster

NéoBio
NéoBio
mardi 13 décembre 2011
77.84.10.3
Avis : +0
...

hum, je reviens apres un long moment d'oublie de cette discution

je disais "et ça c'est pour un pays qui s'effondre au milieux de pays qui ne s'effondrent pas "

je ne comprend pas les réponses mais je reste persuadé que les les usa s'éffondre comme l'affirme gérald celente et emmanuel todd
ce sont tous le pays qui s'effondrent

je ne vois pas ce que ça a de "d'alarmiste" Emmanuel todd et Gérald celente sont relativement bien informés
les enregistrement sont ici même disponibles


-de fait les usa sont les consommateurs du monde à travers leur déficit commercial de 500milliards dont la chine l'inde, les émirats etc etc ont besoin

plus personne ne veut de leurs $ les bons au trésor ne se "vendent" plus , la fed produit de la monnaie de singe .. des faits!

todd parle de pays sous-développé au sujet des usa (ce n'est pas de moi!)

les russes les menacent avec les chinois et les iraniens qui sont pret à la guerre

ce sont des faits , pas de l'alarmisme lol

la terre est ronde...

Ecrivez un commentaire

busy

Mis à jour ( Lundi, 07 Juin 2010 19:20 )

FACEBOOK like
Mots-clés