Accueil Science et technologie Français Boîtes de conserve, emballages plastique, aluminium. L'industrie alimentaire nous empoisonne !

PostHeaderIcon Boîtes de conserve, emballages plastique, aluminium. L'industrie alimentaire nous empoisonne !

( 12 votes )

Année: 2010

Durée: 46' 29''

Cet enregistrement disponible en libre accès ici donne l'alerte sur les effets des perturbateurs endocriniens émis en quantités infimes par les emballages et contenants utilisés par l'industrie alimentaire. Alors que des centaines d'études mettent en évidence le lien entre ces substances agissant sur le système hormonal et des problèmes de santé public aussi variés que l'obésité, le cancer, la maladie d'Alzheimer, la puberté précoce, l'hyperactivité et l'agressivité des jeunes, les autorités politiques et sanitaires, en particulier au niveau européen, persistent à considérer qu'il n'y a pas lieu de légiférer.

Le cas du bisphénol 2, dégagé dans les aliments par certains plastiques - dont les revêtements intérieurs des boîtes de conserve - est exemplaire: finalement interdit dans la fabrication des biberons pour éviter son effet sur les nourrissons, il reste autorisé dans le conditionnement des aliments. Ceci est parfaitement incohérent lorsque on sait que le bisphénol qui affecte le développement de l'enfant provient à 10 % du biberon et à 90 % du sang de la mère durant la gestation. Comme l'explique le lanceur d'alerte et chercheur à l’INERIS André Cicolella, nous voyons là une démonstration de l'action des lobbies omniprésents dans les instances politiques.

Les effets des perturbateurs endocriniens commencent à se manifester après 10 ou 20 ans, voire seulement dans la génération suivante. En outre, comme l'explique André Aschieri, ancien vice-président de l'AFSSET, en la matière, ce n'est pas la dose qui fait le poison, mais la période de la gestation durant laquelle il agit. Ces éléments, en brouillant les pistes, facilitent indéniablement le travail des groupes de pression ...

Cet enregistrement démontre une fois de plus les déficits démocratiques des gouvernements, et de l'Union Européenne en particulier. Une manière pour le consommateur de se défendre consiste à prendre lui-même sa santé en main en donnant la première place aux produits frais, bio, non emballés et non raffinés et en réduisant au minimum inévitable sa dépendance à l'égard de l'industrie alimentaire.

Source: France Inter, Service public - Boites de conserve, aluminium, bisphénol… faut-il en avoir peur ?

Ecouter également Claire Severac, la face sombre de l’industrie agro-alimentaire, L’obésité, un problème qui enfle …, Ces scientifiques au service de l'inaction, TOXIC, ce que nous sert l'agroalimentaire est TOXIC !, OGM, viande clonée et farines animales, le retour ?, Falsification, manipulation, inaction. Cholestérol, Vioxx, amiante, Bidoche. L'industrie de la viande menace le monde, Le délit de pédophilie mentale, Libéralisme, écologie et Europe

A voir: court documentaire (30 min) d'Arte "L'emballage qui tue", documentaire sur la fabrication de la gélatine à partir de déchets d'abattoir

{enclose L_industrie_alimentaire_nous_empoisonne.mp3}
AddThis Social Bookmark Button
Rétrolien(0)
Commentaires (0)Add Comment
Ecrivez un commentaire

busy
Téléchar.:
Télécharger ce fichier (L_industrie_alimentaire_nous_empoisonne.mp3)19070 Kb

Mis à jour ( Jeudi, 19 Décembre 2013 23:43 )

FACEBOOK like
Recherche
Mots-clés