Accueil Solutions pour l'avenir Français Technologies numériques et nouveaux moyens d'échange

PostHeaderIcon Technologies numériques et nouveaux moyens d'échange

( 4 votes )

Année: 2012

Durée: 40' 13''

Cette émission de radio examine avec Jean-Michel Cornu, ingénieur, expert en Nouvelles Technologies et Société de l'Information, comment l'informatique et les télécommunications permettent l'émergence de plateformes innovantes facilitant les échanges monétisés ou gratuits.

Comme l'explique Jean-Michel Cornu, l'émission de la monnaie est encore en majeure partie un monopole des banques. Ce pouvoir est toutefois battu en brèche par les moyens de paiement alternatifs, dont les monnaies complémentaires. L'utilisation de programmes informatiques pour affecter une valeur aux biens et services échangés offre une plus grande sophistication dans la détermination de celle-ci, la faisant dépendre du calendrier, de la réputation du producteur ou encore du nombre de mouvements sur son compte par exemple.

En fin d'enregistrement, Jean-Michel Cornu nous donne l'exemple d'une monnaie complémentaire mise en oeuvre à Curitaba, ville verte du Brésil. Nous comprenons comment une monnaie complémentaire peut potentiellement assainir une collectivité en encourageant une activité productive "vertueuse", dont le produit est dépensé en biens ou services bénéfiques tant pour leur acquéreur que pour la société ou l'environnement.

Source: France Culture, Place de la toile - Monnaies et numérique

Ecouter également Le bitcoin, or numérique, La monnaie, monoculture ou écosystème, Libre accès à l'information et société d'abondance, Internet, le nouveau pouvoir de l'individuLes Fab Labs

A lire: un article sur les monnaies complémentaires qui parle également de l'expérience de Curitaba

{enclose Tech_numeriques_nouv_moyens_echange.mp3}
AddThis Social Bookmark Button
Rétrolien(0)
Commentaires (1)Add Comment
webmaster_de_plusconscient
webmaster
lundi 30 juillet 2012
31.164.160.167
Avis : +1
En complément à l'enregistrement

Un dernier exemple pour stimuler notre réflexion : le Saber au Brésil ; on connaît la crise des apprentissages et les échecs scolaires ; des études ont montré que seulement 5% de ce qui est enseignée lors d’une conférence orale est retenue, 10% en lecture personnelle, 50% en discussion de groupe ET 90% si quelqu’un enseigne individuellement à une autre personne ; on voit bien que le système scolaire et ses financements ne permettent pas celà (sauf pour des privilégiés). On donne des sabers (équivalents de la monnaie nationale brésilienne) à des enfants de sept ans s’ils choisissent de se faire parrainer par un enfant d’une classe supérieure (lui même « dédommagé » en sabers) et qui se choisit un mentor de douze/treize ans et ainsi de suite jusqu’à l’étudiant qui veut entrer à l’université. Ce dernier paie alors ses frais d’inscriptions en monnaie complémentaire et le Ministère de l’Education rachète aux universités les sabers reçus en monnaie nationale avec une équivalence préalable convenue. Comparativement à l’impact d’une bourse d’étude classique ou au soutien scolaire incertain, la quantité de connaissances accumulée sera multipliée par 50/ 10 fois plus de connaissances accumulées 5 fois entre l’écolier de 7 ans et l’étudiant.

Ecrivez un commentaire

busy
Téléchar.:
Télécharger ce fichier (Tech_numeriques_nouv_moyens_echange.mp3)18858 Kb

Mis à jour ( Jeudi, 19 Juillet 2012 21:43 )

FACEBOOK like
Recherche
Mots-clés