Accueil

PostHeaderIcon Société de la connaissance - société de la conscience

( 17 votes )

Année: 2011

Durée: 53' 53''

Cet enregistrement disponible en libre accès ici donne la parole à Marc Luyckx Ghisi, diplômé en mathématiques, en philosophie et docteur en théologie, ancien membre de la Cellule de Prospective de la Commission européenne sous la conduite de Jacques Delors. Marc Luyckx Ghisi tient un discours extrêmement intéressant et novateur: il annonce l'émergence de la société de la connaissance, laquelle est appelée à remplacer le modèle économique industriel dans lequel nous vivons, en train de se fissurer de tous les côtés. Le système de production de la connaissance diffère fondamentalement du vieux système industriel. La connaissance est appliquée à de la connaissance pour produire de nouvelles connaissances. La consommation de la connaissance ne détruit pas cette dernière, au contraire de l'utilisation des biens tangibles. Le système industriel requiert une croissance continue des quantités produites pour perdurer, ce qui - nous le savons - conduit à l'effondrement de l'humanité. La société de la connaissance produit des biens immatériels et se focalise sur la croissance qualitative.

Marc Luyckx Ghisi explique comment la société de la connaissance vise à la transfornation de données en information, puis de l'information en connaissance, connaissance qui, une fois intégrée, se transforme en sagesse, c'est-à-dire en changements des comportements, pour le bénéfice de soi-même et d'autrui.

Marc Luyckx Ghisi parle également des transformations profondes de la perception du sacré qui sont à l'oeuvre dans la société et qui joueront leur rôle dans l'émergence du nouveau système de production. Les grandes religions se sont développées sur un modèle patriarcal et se sont dressées les unes contre les autres, sur le mode de la séparation. La spiritualité qui émerge aujourd'hui est de nature unificatrice et inclusive. Les religions, dont les fondateurs n'étaient pas patriarcaux, seront appelées à s'adapter pour survivre.

Mais, souligne Marc Luyckx Ghisi dans la seconde partie de l'enregistrement, le passage à la société de la connaissance nécessite une transformation intérieure, laquelle n'est pas facile ...

Dans la société de la connaissance, le capital productif réside dans les individus et dans le réseau qui les relie. Marx disait que la nature de l'outil de production conditionne la "Weltanschauung", la représentation du monde: travailler la terre, travailler en usine ou produire de la connaissance ne conduit pas au même rapport à la matière, au temps ou au Divin. L'outil de production évoluant rapidement, nos représentations du monde et de notre place dans celui-ci sont en train de changer. Espérons pour le meilleur !

Source: La Société de la Connaissance fait évoluer le management des sociétés (1ère partie) et Surgissement d'un nouveau monde - Conférence à l'Entrepôt (2ème partie)

Ecouter également Ethique, morale, sagesse, spiritualité, Echanges sur l’euro, l’Europe, la morale …, Frédéric Lenoir, guérir le monde, François, un pape émouvant, La fin des temps modernes, l’avènement d’un nouveau Moyen Age, Joël de Rosnay - La société fluide, Pour changer la société, les monnaies complémentaires, La crise conduit au fédéralisme européen, selon Jacques Attali, Michel Drac, regard pénétrant sur la crise, 4 scénarios pour la société en 2050, Hervé Juvin, le renversement du monde, Libre accès à l'information et société d'abondance, Technologie, gouvernance ou spiritualité ?, Pour une éthique de l'existence post-capitaliste, Pourquoi les pays industrialisés n'en font-ils pas plus ?

{enclose Societe_de_la_connaissance_conscience.mp3}

La Société de la Connaissance fait évoluer le management des sociétés

AddThis Social Bookmark Button
Rétrolien(0)
Commentaires (2)Add Comment
webmaster_de_plusconscient
webmaster
mardi 28 juin 2011
84.226.139.119
Avis : +1
La société de la connaissance : une nouvelle vision de l'économie et du politique.

Description du livre.

Nous vivons un changement de société rapide et profond car la rationalité moderne, l'approche patriarcale, et le capitalisme industriel ne sont plus capables de formuler une réponse satisfaisante ni au problème de notre survie collective et de celle de l'environnement, ni aux problèmes sociaux et démographiques de notre monde en ce début de XXI e siècle. En ce sens ils sont déjà dépassés car ils ne font plus sens : ils conduisent à la mort. La société civile mondiale cherche déjà ailleurs, même si les pouvoirs s'évertuent à la convaincre qu'il n'y a pas d'alternative. Certains sont d'ailleurs en train d'expérimenter un profond réenchantement, une réconciliation corps-cœur-âme. Dans ce groupe de 25% de citoyens européens et américains, 66% sont des femmes.

Ces changements en cours touchent aux aspects les plus profonds de nos vies comme la relation homme-femme, le sacré, la vérité, le statut de la raison et de la science, le temps, l'espace et le bonheur. Et en même temps, c'est l'architecture souterraine de la modernité qui est en train de se dissoudre. Il est normal que les citoyens ressentent de l'angoisse. A un niveau moins profond, mais tout aussi important, la société de l'information est comme le turbo qui accélère et approfondit ces changements. En modifiant le cœur même de la logique capitaliste et communiste, elle les dépasse, et nous fait entrer dans une logique qui s'avère chaque jour plus différente et où les avantages et les dangers ne seront pas nécessairement ceux que nous percevons aujourd'hui.


Editions Romaines, septembre 2007.

http://www.leseditionsromaines...d41e2&id=3

0
citoyenactif
mercredi 20 juillet 2011
109.11.214.246
Avis : +1
Révolution virtuelle et révolution réelle

Pourquoi l’insurrection des consciences ?
Déjà cela suppose que les gens ont une conscience.
Et qu’ensuite ils parviennent a la travailler et ne pas se satisfaire des choses l’état actuelle des choses : devant les injustices, des bouleversements climatiques (l'ensemble des catastrophes climatiques ont fait 285 000 morts) , devant 24 000 morts de faim dans le monde dans le monde, devant le système capitaliste qui a largement fait preuve de son inaptitude (Le film We Feed The World (Nombreux extraits )" " Let's Make Money" , La Grèce préfigure la Tiers-Mondialisation de l’Europe, La logique du dérèglement pervers … ). Je pense que s’insurger pour un homme est fondamentale.


L’insurrection des conscience, c’est lorsque l’on prend une colère devant des choses qui sont complètement insupportable et ainsi lorsque l’on s’insurge plusieurs fois par jours ( racisme en France) , c’est petit a petit toute notre conscience qui s’insurge. S’insurger, c’est aussez dire non chaque jour, dans nos mode de vie, dans le travail, dans nos modes de consommation, dans les moyens de se soigner, dans le regard sur les autres…( Liste des sites, médias, associations, collectifs contactés afin de diffuser l'action


Je ne suis pas comme ces révolutionnaires professionnels persuadés de détenir la vérité ni comme le romantisme révolutionnaire en mal d'aventures héroïques. C'est la froide raison qui me persuade de la nécessité de révolutions périodiques pour remettre les pendules à l'heure, annuler les dettes (comme pour le Jubilé Juif), changer des institutions devenues obsolètes, laisser place à de nouvelles générations et refonder la solidarité collective. Les guerres ont aussi cette fonction de reconfiguration sociale. Mieux vaut une révolution, il n'y a pas de doutes. Ce n'est pas dire que cela puisse être une partie de plaisir. On a tout à craindre d'une révolution avec ses petits chefs, ses arbitraires, ses mouvements de foule même s'il y a, sur l'autre face, l'exaltation d'une solidarité retrouvée. Plus la révolution se voudra extrémiste et violente, plus le pouvoir sera confisqué par des idéologues plus ou moins totalitaires. Plus la révolution apparaîtra comme raisonnable et plus elle donnera la parole à tous avec la force du nombre. Une période on ne peut plus révolutionnaire où l'intervention des peuples est devenue absolument nécessaire mais il ne faudrait pas se tromper de révolution ni se monter la tête

Construire un autre système de production., Du bon usage des révolutions en régime démocratique,

La contestation se répand en Europe : nous ne paierons pas leur crise !, Les vrais maîtres du monde ???


http://citoyenactif.20minutes-blogs.fr/archive/2010/12/11/revolution-virtuelle-et-revolution-reelle.html

Crise financière - ce que le public devrait savoir. : Crise financière - ce que le public devrait savoir ( durée 28 min. - on Dailymotion- http://www.dailymotion.com/vid...lic-d_news

Ecrivez un commentaire

busy
Téléchar.:
Télécharger ce fichier (Societe_de_la_connaissance_conscience.mp3)22036 Kb

Mis à jour ( Lundi, 28 Janvier 2013 21:28 )