Accueil Surpopulation Français L'après Homo sapiens arrive-t-il ?

PostHeaderIcon L'après Homo sapiens arrive-t-il ?

( 6 votes )

Année: 2012

Durée: 41' 57''

Rappel: Homo sapiens et Homo neanderthalensis sont deux espèces appartenant au genre Homo. La mise en correspondance des travaux de la paleoanthropologue Anne Dambricourt-Malassé avec les investigations de l'orthodontiste Marie-Josèphe Deshayes pose la question de l'apparition d'un nouveau genre humain, succédant au genre Homo. Dans cette interview à suspense, le journaliste scientifique Patrice Van Eersel, co-fondateur de Libération, du périodique Actuel et du magazine Nouvelles Clés, auteur du livre "Du pithécanthrope au Karatéka ", expose l'incroyable polémique qui déstabilise la mécanique darwinienne: les précurseurs de l'homme évolueraient depuis 60 millions d'années non par le jeu du hasard et de la sélection naturelle, mais conformément à une loi qui semble indiquer que cette évolution suit une direction inscrite dans les espèces. Comme l'explique Patrice Van Eersel, l'affaire est délicate, car il ne s'agit pas de donner une justification scientifique aux théories créationnistes.

Patrice Van Eersel poursuit en citant les idées du géologue russe Vladimir Vernadski, lequel a montré comment la vie, dès son apparition sur la terre, a profondément modelé son sol et son climat. Ainsi, l'homme non seulement contrarie la loi de l'évolution par sélection naturelle, avec son organisation sociale, mais il exerce, par sa technologie, un impact anti biotique sur la planète - il en détruit la vie -. Vernadski conclut qu'il est impératif que nous refondions notre technologie de manière à la rendre biocompatible. Parnis les pistes à suivre, Patrice Van Eersel mentionne le biomimétisme ...

45 minutes haletantes qui débouchent sur une injonction motivante !

Source: RFI - Et si une nouvelle espèce humaine était en train de naître ?

Ecouter également Les grandes étapes de l’émergence de la conscience, Anthropologie édifiante avec André Langaney

{enclose L_apres_Homo_sapiens_arrive_t_il.mp3}
AddThis Social Bookmark Button
Rétrolien(0)
Commentaires (3)Add Comment
0
Jean-Marie
mercredi 04 avril 2012
81.83.136.195
Avis : +0
Autre émission

Bonjour,
Sur ce même thème (entre autre) je vous conseille l'écoute de l'émission de France culture du 18/03/2012, "science et spiritualité".
Avec Jean Staune, qui explique qu'on confond souvent théorie de l'évolution (qui n'est plus aujourd'hui à remettre en question) et sélection naturelle (qui n'est qu'un hypothèse proposée par Darwin pour expliquer l'évolution.)
Donc mettre en doute la sélection naturelle n'a rien à voir avec être anti-évolutioniste, et encore moins avec être créationiste.

0
Jean-Marie
mercredi 04 avril 2012
81.83.136.195
Avis : +0
Suite...

Pardon. Je voulais parler de l'émission "Les racines du ciel" de Fredéric Lenoir sur France Culture dont le thème du 18 mars était "science et spiritualité".

Martouf
Martouf
mercredi 23 mai 2012
195.202.254.44
Avis : +0
Une mâchoire fine et un gros cerveau... le portrait craché d'un ET !

J'ai écouté cet enregistrement juste après celui à propos du monde fractal . Du coup je l'ai écouté sous un nouvel angle.

Toute l'histoire ici est le constat d'une évolution qui semble dirigée vers un but, vers cette réduction de la taille de la mâchoire.
(pour donner un portrait de l'humain proche de l'imaginaire que l'on a des extraterrestres !! Coïncidence ?? probablement pas !)

On voit ici s'affronter les évolutionnistes et les créationnistes !
Ils s'affrontent d'une manière manichéenne. Tout est noir ou blanc. Si l'on n'est pas pour une théorie, c'est que l'on est contre !!

En voyant le monde depuis l'angle de vue fractal, cette prise de position est stupide !

Pourquoi est ce que la réalité ne serait pas un mélange de ces deux théories ?

Lorsque l'on s'intéresse aux algorithmes génétiques, à la création d'environnements virtuels impliquants des créatures qui doivent évoluer, on mélange de nombreuses théories et techniques pour réaliser son programme informatique. On ne voit pas le monde d'une manière si binaire. (Les créateurs de jeux vidéos sont des gens avec l'esprit ouvert)

Si l'on veut réaliser une créature capable de marcher, on peut déjà lui donner, par créationnisme, une forme qui tend à s'approcher d'une manière que l'on sait fonctionner pour apprendre à marcher. Puis on laisse tourner les générations pour un apprentissage plus hasardeux combiné à une sélection naturelle.
Puis, on peu ajouter un principe de reproduction sexuée pour augmenter la diversité des possibilités.

Je pense que plus de monde devrait s'intéresser à des projets comme genecraft pour être confronté directement à la pratique de la création d'un univers. Bref, jouer à dieu...

J'ai de plus en plus l'intuition que nous vivons dans une imbrication de mondes virtuels... C'est d'ailleurs ce que semble confirmer Christophe Allain !

L'humain semble prendre beaucoup de plaisir à créer des mondes virtuels et à jouer à Dieu...

C'est exactement ce que font les personnages de Bernard Werber dans le livre "Nous les Dieux".

Et pour rester chez le même auteur, son livre Le père de nos pères, un polar dans un club de théoriciens de l'origine de l'homme, permet de se familiariser avec les différentes théories du créationnisme à la sélection naturelle en passant par le lamarksisme, etc....
C'est une manière très ludique de se cultiver à ce propos.

Ecrivez un commentaire

busy
Téléchar.:
Télécharger ce fichier (L_apres_Homo_sapiens_arrive_t_il.mp3)29435 Kb

Mis à jour ( Lundi, 02 Avril 2012 19:48 )

FACEBOOK like
Recherche
Mots-clés