Accueil Société Français Les médias sont-ils vraiment obnubilés par la croissance ?

PostHeaderIcon Les médias sont-ils vraiment obnubilés par la croissance ?

( 1 vote )

Année: 2009

Durée: 17' 57''

Les médias semblent à toute occasion se faire les hérauts de la croissance économique. Est-ce pour des raisons occultes liées à la nature des propriétaires des médias ou est-ce simplement parce que les médias se font l'écho de la pensée dominante dans nos sociétés ? Cette courte émission donne la parole à Vincent Cheynet, directeur de publication du mensuel "La Décroissance", et à Fabrice Gaudiano, chef de la rubrique économique à la Radio Suisse-Romande.

Vincent Cheynet souligne le coût énergétique et écologique important du média Internet. Tant la fabrication des ordinateurs, l'installation des infrastructures de communication, l'énergie requise pour faire fonctionner toute la chaîne de production et de transport de l'information et l'élimination des composants électroniques périmés chargent l'environnement. De manière plus philosophique, Internet participe à l'accélération des modes de vie, elle-même génératrice d'augmentation de la consommation.

Enfin, Vincent Cheynet contraste la gratuité des médias et leur indépendance et plaide pour des médias de qualité - payants, dans un discours similaire à Hervé Kempf dans sa conférence.

Source: RSR - Médialogue

Ecouter également 12' pour comprendre la décroissance, Décroissance - réponse politique à la crise, Nicholas Georgescu-Roegen, économiste de génie

Visionner le reportage de la TSR sur la décroissance

{enclose Les_medias_obnubiles_par_la_croissance.mp3}
AddThis Social Bookmark Button
Rétrolien(0)
Commentaires (1)Add Comment
0
Boisgerault
samedi 03 octobre 2009
193.250.12.79
Avis : +0
La stabilité

La stabilité

A quand le syndicat de la stabilité
pour lutter contre toutes les hausses de prix,
et faire descendre 25 millions de personnes à défiler dans les rues.
Il n’y que cette solution pour lutter contre la spéculation et le capitalisme.
Même la décroissance ne change pas les valeurs des choses,
Elle change seulement le prix et supprime les spéculateurs d’évoluer
La stabilité c’est le bien- être et le bonheur de tous.
Ce n’est pas le libéralisme qui peut apporter cette stabilité
La différence entre le libéralisme et le socialisme c’est
La supériorité se donnant tous les droits de bousculer et écraser
Tout ce qui la gène, sans tenir compte des générations à venir.
Alors qu’il serait nécessaire d’utiliser tout avec précaution.
L’enseignement peut prendre deux orientations,
Celle de l’instruction (tête au carrée) du pouvoir et de l’argent
Ou celle de l’éducation de l’échange et de la protection.
Ce n’est qu’un constat ?
Pour moi les mots sont des montagnes
Je m’accroche à ma conscience
Je fais de la sculpture et je ne sais pas sculpter
Bien entendu j’écris et je ne sais pas écrire.
Voir la suite en sculpture www.artcritique.cmonsite.fr


Ecrivez un commentaire

busy
Téléchar.:
Télécharger ce fichier (Les_medias_obnubiles_par_la_croissance.mp3)5264 Kb

Mis à jour ( Lundi, 24 Août 2009 09:53 )

FACEBOOK like
Recherche
Mots-clés